Notre chef de chœur

mga_6061_300Valérie Blanvillain

Valérie Blanvillain est diplômée du Conservatoire Supérieur de Musique de Genève, du Conservatoire National de Région de Montpellier, en musique de chambre et diplômée d’état en accompagnement piano. Elle est musicothérapeute et travaille en clinique psychiatrique, maisons de retraite, IME auprès d’adultes et adolescents.

Valérie Blanvillain se forme en direction de chœur auprès des M° Peter Erdei et Frieder Bernius. Lors de ces master class elle a l’occasion de diriger l’ensemble musicus (Japon) et le Kammerchor Stuttgart (Allemagne).

Elle est directrice musicale de la Saison Lyrique d’Opérette Gardoise jusqu’en 1999. Elle dirige le Chœur Universitaire Languedoc-Roussillon depuis 2011, le Chœur des universités Montpelliéraines Ecume depuis 2013 et Le chœur Ephémère spécialisé dans le répertoire d’opérette.

Elle a été sollicitée pour divers récital lyrique dans le cadre du festival des Chorégies d’Orange, et a assuré la fonction de chef de chant pour l’Opéra d’Avignon, l’Opéra Junior, le festival des Folies d’O, le Festival de Radio France Montpellier, le chœur Accentus.

Depuis 1999 elle occupe le poste de chef de chant à l’Opéra et Orchestre national de Montpellier Occitanie.

Dans le cadre de la saison 2018-2019, elle sera chef de chant à l’OONM (Opéra et Orchestre National de Montpellier Occitanie) de la production M’zelle Nitouche de Hervé, Don Pasquale de Donizetti, La belle au bois dormant de Respighi et sera chef de choeur à l’OONM sur la production « Un air de Famille » en 2019. Elle se produira au piano dans plusieurs concerts avec le chœur de l’opéra national.
Elle participera en tant que coach vocal à l’enregistrement de l’émission de France 2 « Les prodiges » en novembre 2018 au Zenith de Montpellier.
En 2019, elle dirigera une création de Wladimir Kojoukharov, et divers concerts de chœurs avec le Chœur Universitaire Montpellier Méditerranée, dont elle assure la direction depuis 2011, le Requiem de Gounod, la Mass in Blue de Will Todd, la Little Jazz Mass de Chilcott, le Magnificat de Rutter.

Voir en ligne : http://montpellier.musique.free.fr